En règle générale, le rein d’origine est laissé en place plutôt que retiré.

Le nouveau rein est positionné dans la cavité abdominale près de l’aine. L’ancien rein est laissé intact car son retrait est compliqué et généralement pas nécessaire.

Le Centre de Néphrologie et d’Hemodialyse de Tanger a été activement impliqué dans le développement de médicaments immunosuppresseurs, y compris certaines des premières études.

Ce sont les médicaments qui aident à prévenir le rejet de l’organe transplanté.

Il continue d’améliorer les traitements pour les patients transplantés en faisant progresser les protocoles de traitement afin de réduire le besoin de ces médicaments et d’améliorer nos taux de réussite déjà stellaires en matière de transplantation.